Un casino vraiment écolo ?

Préoccupé par la question de la planète, le groupe JOA a décidé de suivre le mouvement vert en dotant son casino d’Ax-Les-Thermes d’un chauffage thermodynamique. Il s’agit de l’un des premiers casinos écologiques au monde.

casino

En effet, les casinos sont de grands consommateurs en matière d’énergie. Horaires d’ouverture étendus, et en particulier ouverts une bonne partie de la nuit, des salles de jeux fortement éclairées (de nuit comme de jour d’ailleurs) pour des raisons de sécurité, chauffage des immenses salles de jeux l’hiver, climatisation l’été… Quand aux machines à sous clignotantes et sonores, véritables arbres de Noël, elles sont intégralement commandées par des systèmes électroniques, et sont contraintes d’être alimentées en permanence.

Difficile d’obtenir avec précision les consommations énergétiques annuelles globales ou par établissement. Mais quelques sources annoncent des chiffres autour de 300MWh, soit l’équivalent de ceux d’un supermarché de taille moyenne, sans la partie réfrigération.

La France comptant pas moins de 200 établissements de jeux, et une deuxième place mondiale en matière d’implantation des casinos, une prise de conscience était nécessaire.

Bien décidé à mettre en avant ses préoccupations écologiques, le groupe JOA, troisième opérateur de casinos français avec 22 établissement de jeux essentiellement situés dans des villes de tailles moyennes, a mis en pratique son implication dans le développement durable.

L’établissement d’Ax-Les-Thermes (Ariège, en région Occitanie), bénéficie depuis 2012 d’un chauffage thermodynamique. Le casino ayant fêté ses 20 ans en 2016, et étant un élément moteur dans l’animation de cette station thermale des Pyrénées, répond à une politique de mise en œuvre de pratiques écologiques.

Le chauffage thermodynamique est un système novateur, évitant l’utilisation de multiples appareils de régulation de température, tels que le chauffage électrique en période de froid et le ventilateur ou la climatisation en cas de chaleur. En effet, ce système, grâce à sa réversibilité et sa facilité d’utilisation, diffuse aussi bien de la chaleur que de la fraîcheur selon les besoins.

Des performances énergétiques fortes et à coût réduit donc, les sources d’énergies renouvelables étant gratuites et inépuisables

En l’occurrence, le dispositif se révèle aussi écologique qu’économique, car il utilise l’eau chaude thermale recueillie dans le bassin de la Basse pour son alimentation.

Sa réalisation a été le fruit de travaux d’envergure, en particulier pour l’aménagement des sous-sols. Des outils particuliers ont été mis en place, destinés au local de captage, d’échange et de production de chaleur.

Un investissement colossal, s’élevant à environ 300 000€, qui sera amorti en 8 ans selon le maire d’Ax-Les-Thermes.

Casino écologique donc ? Pas encore suffisant pour obtenir la très recherchée norme ISO 14001, mais en bonne voie. Cette certification européenne (obtenue d’ailleurs par le Groupe Barrière pour l’ensemble des ses 39 casinos

français) n’impose pas aux entreprises d’exigences précises pour la performance environnementale, mais dessine les contours de la mise en place d’un système écologique durable.

Le casino d’Ax-Les-Thermes répond bien à une problématique environnementale, étant en parfaite autonomie de chauffage et d’eau chaude. Il répond également à un besoin de la municipalité de perfectionner son image…

Reste que le développement durable n’est pas seulement une démarche écologique, mais bel et bien un engagement sociétal, qui doit être pris en compte plus largement dans l’histoire d’un groupe ou d’une entreprise, et être étendu à l’ensemble des structures et métiers du groupe.

+18Play Responsibly

www.begambleaware.org