Poker et écologie ; un mariage improbable

Peu sont ceux qui auraient un jour parier sur un mariage entre le poker et l’écologie. Et pourtant, des politiques de protection de l’environnement pourraient être financées grâce aux bénéfices que génère ce jeu de hasard emblématique. Des sites ou associations de poker se donnent en effet pour mission de contribuer à la sauvegarde de la planète en finançant des organismes à but environnementaliste. Découvrez dans cet article tous les contours de ce concept vraiment ingénieux, mais qui n’emballe toutes les associations de protection environnementale.

poker

Un programme d’aide basé sur les mises des joueurs

Le principe du financement proposé par les sites ou associations de poker pour aider les organismes engagés dans la lutte contre la dégradation de l’environnement est fondé sur les mises des joueurs. C’est cette idée que tentent d’expérimenter les responsables de Green Bet, un site de poker anglais. Le concept développé par ce portail de casino en ligne britannique consiste en un reversement d’une partie des sommes collectées auprès des joueurs, à un fonds dédié aux projets de développement durable. Tout est pensé au millimètre près pour la réussite d’un tel programme écologique. Ainsi, le joueur qui passe par Green Bet doit choisir un casino ou un opérateur de jeux. Une fois sélectionné, celui-ci devra reverser à la plateforme une commission. Cet argent est ensuite investi par le site anglais dans des projets liés à la protection de l’environnement ou la recherche sur les énergies renouvelables. Pour les initiateurs de cette collecte de fonds, c’est environ 100 millions d’euros qui devront être récoltés à terme pour soutenir financièrement les associations environnementalistes. Même si on peut penser que les responsables de Green Bet réalisent une belle opération marketing en misant sur l’intérêt grandissant de tous pour l’écologie, leur initiative n’en demeure pas moins louable. Il reste à espérer que l’argent soit intelligemment utilisé par les bénéficiaires pour mener des actions concrètes sur le terrain.

Un système de financement pas apprécié par toutes les associations environnementalistes

L’initiative de financer les associations environnementalistes grâce aux mises des joueurs de poker, bien que louable, n’est pas favorablement accueillie par tout le monde. Les réactions des organismes de protection environnementale à l’annonce d’un tel programme d’aide écologique divergent. Le financement proposé par Green Bet, qui est un acteur britannique de premier plan en matière de poker en ligne, n’est pas accepté par des organisations non gouvernementales telles que Les Amis de la Terre et Greenpeace. Ces deux associations bien connues pour leur engagement dans la lutte pour la sauvegarde de la planète expliquent leur refus par l’origine douteuse des fonds, tout en évoquant également des raisons de moralité. Cet avis n’est pas partagé par une association comme WWF. Pour sceller leur collaboration, un partenariat a été signé entre cet organisme et le site anglais. WWF fait donc partie des structures engagées dans la lutte pour l’environnement qui recevront l’aide promise par Green Bet. Dans son programme, le portail d’accès utilisera 70 % de l’argent collecté pour des investissements dans les projets en rapport avec les énergies renouvelables. Ces sommes aideront ainsi à financer un projet d’installation de centrales solaires en plein cœur du Sahara. Ce sont donc les 30 % des fonds restant qui vont être distribués à plusieurs associations à but environnementaliste telles que WWF et bien plus encore.

+18Play Responsibly

www.begambleaware.org