Comment calculer son empreinte carbone ?

Quand on parle d’empreinte écologique, on fait référence à toute forme de pression que la nature humaine exerce sur son environnement. L’empreinte carbone se définit donc comme la quantité de gaz à effet de serre qui résulte des activités d’une population donnée. Cette empreinte inclut à la fois les émission directes de dioxyde de carbone et les émissions indirectes, notamment celles qui résultent des transports.

carbon footprint

 

Quels sont les éléments déterminant le bilan carbone ?

Que ce soit pour un individu, une entreprise, une association…, plusieurs éléments sont à prendre en compte systématiquement pour calculer l’empreinte carbone.

Il faut déjà évaluer les distances parcourues en véhicule privé et la consommation de celui-ci en termes de carburant. Les distances parcourues selon le type de transport en commun habituellement utilisé sont aussi à considérer. Au sein des bâtiments, il est primordial d’évaluer la consommation électrique et la consommation en chauffage. Cela peut paraître curieux mais la consommation alimentaire entre également en compte dans l’estimation de l’empreinte carbone.

Lorsque toutes ces données ont été récoltées, il suffit de se rendre sur internet. Des simulateurs gratuits permettent de procéder à un calcul en quelques clics. Ces outils prennent généralement la forme de QCM.

Il faut toutefois noter que les collectivités et entreprises doivent confier leur bilan carbone à un prestataire agréé.

Comment diminuer son empreinte carbone ?

A l’issue du bilan, il est courant que des méthodes pour réduire l’empreinte carbone soient proposées. Il s’agit d’habitudes très simple, à adopter au quotidien. En voici quelques exemples.

Mieux maîtriser les consommations domestiques

Remplacer les ampoules traditionnelles par des modèles qui consomment peu d’énergie est un bon début. Il faut ensuite améliorer l’isolation des bâtiments pour faire baisser automatiquement les factures de chauffage. Il est par ailleurs conseillé de débrancher les appareils électriques lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Étendre le linge en plein air pour ne pas se servir du sèche-linge sera aussi une bonne résolution.

Optimiser les habitudes alimentaires

Mieux vaut se fournir auprès des producteurs locaux et privilégier les produits de saison pour éviter les impacts d’un transport sur une longue distance. Si possible, il est conseillé d’aménager un jardin potager chez soi pour planter ce que l’on consomme le plus souvent (du basilic, de la menthe, des fraises…). A l’heure des courses, mieux vaut opter pour les produits placés dans un emballage minime, cela réduit la quantité de déchets.

Voyager plus écologiquement

Les trajets véhiculés produisent automatiquement du gaz à effet de serre. Autant que possible, mieux vaut opter pour des moyens de transport écologique (la marche, le vélo, le covoiturage, etc.). Anticiper les arrêts, garder une vitesse constante et éviter les accélérations brutales permettent par ailleurs de préserver l’environnement. Il en va de même pour les entretiens réguliers des véhicules. En longue distance et dans la mesure du possible, le train et le bus sont moins nocives pour la planète que l’avion.

Adopter le recyclage

Il est préférable de n’acheter que ce dont on a réellement besoin. Même si les courses en ligne permettent d’acheter des produits importés, il faudrait vérifier si le produit en question est disponible localement. Concernant les objets usagés, plusieurs solutions de recyclage sont actuellement disponibles. Tapisser un meuble ancien, transformer une caisse en étagère, transformer une palette en mobilier de jardin… toutes les options sont à envisager avant de passer à la décharge. Si un système de recyclage est mis en place dans le quartier, il faut en profiter.

Préserver l’eau

L’empreinte carbone peut être réduite si l’on gaspille moins d’eau. Une douche courte sera donc à privilégier au bain. Un lavage en machine (vaisselle et vêtement) n’est à effectuer que si l’appareil atteint sa capacité maximale. Une vérification régulière de la plomberie permet d’identifier rapidement les éventuelles fuites qui occasionnent un gaspillage de l’eau.

+18Play Responsibly

www.begambleaware.org